22 avril 2016

Publications

📝Penser le monde à partir de la notion de "donnée", in "Internet, espace d'interrégulation"

par Marie-Anne Frison-Roche

to read this presentation in English, click on the British flag

Référence complète : Frison-Roche, M.-A., Penser le monde à partir de la notion de "donnée", in Frison-Roche, M.-A. (dir.), Internet, espace d'interrégulation, série "Régulation", 2016, p.7-16.

Le Droit est une reconstitution du monde Ă  travers des dĂ©finitions et des catĂ©gories, exprimĂ©es par des mots, auxquels on impute des corps de règles. Il y a toujours un part d’invention dans le Droit articulĂ©e Ă  un part de fidĂ©litĂ© au monde concret qu’il retranscrit, combinaison permettant au Droit de rĂ©gir  celui-ci. Le Droit est mis en difficultĂ© par ce que le terme de « donnĂ©e Â», assez nouveau, n’est pas aisĂ© Ă  dĂ©finir. Le fait qu’on le formule Ă©trangement en latin pour montrer qu’il y a pluralitĂ©, les data, avant de lui associer un adjectif anglais lorsqu’il y a beaucoup, les big data, ne nous avance pas plus sur ce qu’est une "donnĂ©e". Or, le Droit est un art pratique qui ne fonctionne bien que s'il manie des catĂ©gories dont on maĂ®trise la dĂ©finition. C'est pourquoi dans un premier temps  il convient de reconnaĂ®tre les incertitudes de la notions mĂŞmes de "donnĂ©es" (I), pour s'orienter dans un second temps vers ce qu'est une donnĂ©e, Ă  savoir une valeur "pure" dans une sociĂ©tĂ© de consommation d' information (II).

Lire l'article.

 

Cet article est corrélé à un autre article publié dans le même ouvrage : Les conséquences régulatoires d'un monde repensé à partir de la notion de "donnée".

 

Cet article s'appuie sur un working paper comprenant des liens hypertextes et des notes s'ouvrant par pop-up.

les commentaires sont désactivés pour cette fiche