30 avril 1986

Base Documentaire : Doctrine

CARBONNIER, Jean

đź“ťLe Code civil

RĂ©fĂ©rence complète : Carbonnier, J., Le Code civil, in Nora, P. (dir.), Les lieux de mĂ©moire, III. La Nation, 2. Le territoire, l’État, le patrimoine, coll."nrf - Bibliothèque illustrĂ©e des histoires", Gallimard, Paris, 1986, p.293-315.

Dans cette encyclopĂ©die dirigĂ©e par Pierre Nora sur "Les lieux de mĂ©moire", le doyen Carbonnier apporte une contribution sur le Code civil et pose d'emblĂ©e que "le droit vit sur la rĂ©putation d'avoir pour ressort la mĂ©moire" (p.293).

Les Ă©tudiants de sciences po peuvent lire l'article via le drive dans le dossier "MAFR - Grandes questions du droit" et le dossier "MAFR - Art".

Lire ci-dessous le résumé de l'article.

L'auteur montre que la technicitĂ© du droit enferme aujourd’hui celui-ci dans le monde des juristes, alors qu’à l'Ă©poque du Code civil, il Ă©tait  l'affaire de tout honnĂŞte homme, lequel s’en souciait, d'une part et que les philosophes l'intĂ©graient dans leurs rĂ©flexions politiques d'autre part.

Il voit dans le Code civil un « monument historique Â» insĂ©parable de NapolĂ©on. Substantiellement, il montre que les règles du Code civil sont faites de compromis, animĂ©es d’un souci d’efficacitĂ© et d’unitĂ© entre les hommes.

 

Il s'agit pour lui d'un travail non pas "dogmatique" mais "transactionnel".

DotĂ© d’une « aura d’éternitĂ© Â», le Code civil a ainsi, si ce n’est formellement au moins symboliquement, une dimension de « constitutionnalité… sociologique Â», en raison de la sagesse de ses règles pratiques, de la beautĂ© de son style, de son souci de la symbolique.

les commentaires sont désactivés pour cette fiche